Légalement, les vendeurs de véhicules sont tenus d'indiquer sur les bons de commandes et factures "le kilométrage total parcouru s'il s'agit d'un véhicule acquis neuf par le vendeur ou s'il peut être justifié ; à défaut le kilométrage au compteur suivi de la mention "non garanti".

Cependant, il existe des astuces pour repérer les compteurs trafiqués :
Vérifier la cohérence du kilométrage avec les factures fournies.
Vérifier la cohérence du carnet d'entretien (les tampons, les signatures et les couleurs d’encre ne seront pas les mêmes, car le remplissage a été réalisé à différents moments).
Récupérer l'historique des entretiens auprès du constructeur (si les entretiens ont été réalisés dans le réseau de la marque)
S’intéresser à l’usure réelle du véhicule (pédales usées, volant totalement lisse, pommeau de vitesses où les chiffres ont disparu, sellerie élimée, etc) par rapport au kilométrage affiché.

Nous vérifions systématiquement le suivi d’entretien du véhicule afin de nous assurer que le kilométrage est cohérent avec l’âge et le niveau d’usure du véhicule.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !